Lors d'un jour de congé égoïste fin mai, je suis retournée chez Brongniart près de Cholet, avec dans l'idée d'acheter les cuirs qui me serviront à la conception du sac idéal. Je me suis dit qu'avec la matière première sous la main, j'aurais plus de facilités à le concevoir.

Le sac idéal, il est comment ?

- gai et coloré, un peu dans l'idée de MaïBaeg, la créatrice nantaise.

- il est en cuir, il se ferme bien, il est imperméable

- il peut se porter sur l'épaule ou en bandoulière (je vais au travail), mais aussi en sac à dos (je marche longtemps)

- il est grand, mais il a des parties amovibles (pour le matériel de dessin notamment)

Pas simple hein !

_MG_7055

 

Sinon, on a reçu de nouveaux morceaux pour le baijiabei de Louise, de la part de Patricia, une grande tante. Mais la couture n'est toujours pas entamée.

_MG_7044

Ni tissu, ni tricot, juste du papier, une lampe pour Fanny, ça m'a bien plu de la faire :

IMG_2460