Un week-end à La Ganache m'a convaincue que Louise était déjà habillée pour l'année à venir. C'est ça d'être la septième à arriver ! :) Du coup, que me restera t-il à coudre pour son arrivée ? Pas grand-chose d'indispensable. Mais je me réserve la couture de ses doudous, et puis quelques tricots quand même. Surtout histoire de me faire plaisir.

Et du coup, personne n'aura besoin de mettre les pieds dans les supermarchés pour bébés ! Et ça tombe bien, d'une part parce que pour l'instant, on n'a pas la place d'entasser trop d'habits/doudous/jouets, et d'autre part parce que pour la naissance de Louise, ce que nous aimerions c'est lui confectionner un Bai Jia Bei, ou comment réunir dans une couverture l'amour de toutes les personnes qui auront fêté son arrivée.

Source: Externe

Voici la légende à l'origine de la couverture aux 100 voeux :

"La dernière impératrice de la dynastie de Qing n'était qu'une concubine parmi les autres jusqu'à ce qu'elle ait eu la chance de mettre au monde le seul fils de l'empereur. Un jour, forcée de laisser son bébé seul, elle dût élaborer un plan pour le protéger des épouses ''aînées'' et pour que les autres familles Manchu puissantes soutiennent sa réclamation au trône. De chacune des cents plus hautes familles de l'empire, elle demanda un morceau de la soie la plus fine. De ces soies, elle ordonna aux tailleurs du palais de les couper en cent petits morceaux et de ces morceaux de confectionner une robe longue pour son enfant. Ainsi il appartenu, par symbole, à cent familles fortes et nobles, et, sous cette protection, les dieux craindraient de lui nuire. Cette légende a été transformée en tradition chinoise. A l'arrivée d'un nouvel enfant on réalise un Bai Jia Bei ''100 bons souhaits piquent'' invitant cent amis et membres de famille à contribuer avec une pièce rapportée carrée simple de tissu avec un souhait. Les cent pièces rapportées sont cousues ensemble dans un édredon qui contient la chance, l'énergie, et les bons souhaits de toute la famille et amis qui ont contribué avec un morceau de tissu."

Source: Externe

Alors voilà, on demande à notre famille et à nos amis de penser à ce projet en février quand Louise sera née. Il suffira d'envoyer (ou apporter) un coupon de coton fin de 20*20cm (de type wax ou coupon de patchwork) avec éventuellement une petite carte de voeux. Liberté totale sur les couleurs et les motifs.

Source: Externe

En attendant, je m'en vais tricoter, parce que si les All Blacks sont bien les champions du monde, mon gilet lui n'est pas encore fini (bon j'ai eu un problème de laine, et il a fallu que je me réapprovisionne). Objectif, le terminer demain soir !