Alors qu'hier je regardais mon collègue d'un air entendu en disant "hey j'me suis mise au crochet", celui-ci m'a regardé d'un oeil torve, et a fini par m'avouer qu'il ne voyait même pas la différence entre le tricot et la couture... 6 mois qu'on bosse à 30 cm l'un de l'autre 9 heures/jour (oui, 9 heures... mais pas d'augmentation ni de prime de risques), et il me dit ça.... Nan parce qu'à force, j'ai fini par comprendre que Zelda n'était pas le petit bonhomme habillé comme Robin des bois, mais la princesse enfermée dans le donjon !

Du coup, je me suis mise en tête d'expliquer à Milou* l'énorme différence entre la couture et le tricot, et la plus subtile différence entre le tricot et le crochet. J'ai fini par lui dire que cette différence était aussi énorme que celle entre lire et regarder un film, mais pour lui elle est aussi négligeable qu'entre jouer à la wii et jouer à la PS. Bref, on ne pourra jamais se comprendre. Alors je l'ai pris, je l'ai jeté par la fenêtre, comme ça c'est réglé. Et j'ai vite fermé la fenêtre, car il fait -20°C en Ousbanie du nord.

Pour vous qui êtes capables de réagir de manière adéquate si je vous dis "hey j'me suis mise au crochet", je vais vous montrer ma première oeuvre. Moche, ok. Pleine d'erreurs, ok. Hautement dispensable, ok. Mais tellement émouvante...

TAP

En vrai, la couleur c'est gris. Comme le pull fait fin 2008 (à vous de chercher, ça vous apprendra à utiliser le blog... bon non, ok, c'est là)

Et vous savez quoi ? Ca me plaît bien le crochet pour l'instant ! C'est ludique, et j'entrevois plein de merveilles possibles. Mais je vais y aller en douceur, truc moche après truc moche, le temps de maîtriser mailles serrées, brides, 1/2 brides etc. Et c'est maniable aussi, pour emmener à la mine au travail et crocheter pendant les pauses... Ah non, pendant les pauses j'apprends le Persan. En voiture alors peut-être... Et ouais, c'est ça l'inconvénient. Je les case quand mes heures de crochet??? Pas à la place du tricot, si ? Vous faites comment vous ?

* les noms ont été modifiés pour préserver l'anonymat et la réputation de ce collègue