Après avoir coupé le bas de la chemise pour faire un sac, j'ai tenté de ne pas abandonner totalement la première oeuvre. Un coton écru permet d'alléger le too much fleuri, et puis il y a des poches, et puis j'ai converti le col chemise en décolleté cache-coeur avec du croquet. Un peu trop décolleté, si j'en crois mon gilet zippé jusqu'en haut aujourd'hui au boulot.

Quelques lavages feront du bien pour assouplir le côté un peu raide de la tunique. Même si ce n'est pas, loin s'en faut, la tunique de l'année 2011, je suis plutôt contente du résultat. C'est tellement mieux que la chemise du début. Il est vrai que ça fait très femme enceinte et que je pourrais l'offrir à une de nos 19 copines enceintes... mais c'est un peu chelou comme cadeau, alors je vais la garder et m'en aller chanter "doo wap, doo doo wap a lula".

refait