Lors de notre voyage (incipit essentiellement destiné à crâner, car tous ces mois depuis notre retour ont totalement dissipé l'effet "waouh" à croire que vous avez oublié ce qu'on a fait... et pourtant on ne l'a fait que pour vous épater, pour quoi d'autres sinon?), nous avions fais étape à Hanoï (là encore "waouh", un nom exotique comme ça doit vous faire rêver) et nous avions été royalement accueillis par la maman de Lien qui est une copine à ma tante Chantal que l'on voit parfois sur ce blog (vous êtes perdus dans la phrase ou pas?).

C'est pour cela que lorsque Chantal m'a commandé des cadeaux de naissance pour le petit à Lien, j'étais super contente. Bah oui !

Postulant que Lien ne vient jamais sur TAP, je me permets de vous montrer ces cadeaux. (si je me trompe, dis-le moi Chantal que je cache tout)

Tout d'abord le cadeau facile, une petite veste. J'ai profité allègrement du non-succès des marchés de noël pour récupérer un invendu et le transformer un peu. Parce que l'ancien système de fermeture était aussi esthétique qu'inefficace, je l'ai donc remplacé par un bon gros zip noir, facile à utiliser pour les parents, et on garde une petite attache jolie au col, à mettre par-dessus une écharpe tricotée par Chantal.

veste

Seulement, toujours ce problème de taille des lardons, j'ai peur que la veste soit trop grande. Or, le petit naît au cœur d'un hiver bien rigoureux, dans une région encore plus rigoureuse, il lui faut une protection contre le froid rigoureux. Voyant l'autre jour le dernier de mes 17 neveux sourire en bavant bien protégé dans son baby-nomade, je me suis dit ... bon vous imaginez ce que je me suis dit. En plus j'avais le patron et tout, puisque j'en ai cousu un il y a des années pour le petit Jules.
Donc voici le baby-nomade en coton ensoleillée provenant d'un kit à salwar kameez indien de Jaïpur (crâne, crâne) doublé en polaire rouge.

babyNomade